Liens de la barre de menu commune

De succès en succès

Information archivée dans le Web
Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n´a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d´autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Terre-Neuve et Labrador

Angela et Evelyn - Branch (Terre-Neuve et Labrador)

Image de Angela et EvelynLa famille d'Angela vit au sein d'une petite collectivité de Terre-Neuve. Angela n'était pas différente des autres bébés, du moins jusqu'à ses dix mois..

« Ma fille se portait bien, mais à dix mois, elle a soudainement perdu l'usage de la parole. »

«  Ma fille se portait bien, mais à dix mois, elle a soudainement perdu l'usage de la parole », raconte Evelyn, la mère d'Angela.

Angela a été examinée par une infirmière dans un centre de services communautaires, puis on l'a mise sous observation médicale. C'est à ce moment qu'Evelyn a appris qu'Angela était atteinte d'un trouble du spectre autistique, un trouble envahissant du développement qui, heureusement, était relativement mineur dans le cas d'Angela.

Grâce au Autism Pilot Project (projet pilote sur l'autisme) du gouvernement de Terre-Neuve et du Labrador, une initiative de la Prestation nationale pour enfants, elle a été orientée vers un programme d'intervention précoce à domicile. Une fois par mois, Evelyn et Angela se rendent au Health Sciences Centre de St. John's pour participer à une vidéoconférence avec le Dr Zelazo, de l'Université McGill.

Pendant la vidéoconférence, le Dr Zelazo s'informe des activités d'Angela et des progrès qu'elle a réalisés, puis il établit pour Evelyn un programme qu'Angela devra suivre à la maison. Environ une fois par année, Evelyn et Angela se rendent à Montréal pour rencontrer le Dr Zelazo.

« Lors de la première vidéoconférence, Angela ne pouvait prononcer qu'une vingtaine de mots. Des noms, elle est passée aux verbes, puis aux phrases complètes », se rappelle Evelyn. « À chacune des séances, le Dr Zelazo revoit ce que j'ai enseigné à Angela du point de vue de la langue et du comportement, il relève les progrès réalisés et il établit les prochaines activités et les objectifs à atteindre. »

Grâce aux fonds que la province a affectés dans le cadre de la Prestation nationale pour enfants, il est possible d'offrir à St. John's les conseils médicaux d'experts de Montréal. Evelyn peut maintenant transmettre les connaissances acquises lors des vidéoconférences aux membres de sa collectivité du sud de Terre-Neuve..

Pour Angela, les avantages d'une telle collaboration sont évidents. Toute jeune, elle avait du retard sur le plan de la parole et démontrait un comportement autistique. Aujourd'hui, à quatre ans, elle peut parler. Elle prononce des phrases complètes, joue et fait des progrès en lecture.

Sa mère ne pourrait pas être plus heureuse. « Ma fille est redevenue ce qu'elle était », dit Evelyn. « Vous ne pouvez pas imaginer ce que c'est que de constater que, soudainement, votre enfant ne vous embrasse plus et ne vous regarde plus. Je ne pensais pas qu'un avenir prometteur s'offrirait un jour à Angela… »

Liens aux programmes de la PNE à Terre-Neuve et au Labrador